Thierry Horguelin

Voici quelques mois, lors de cette mémorable soirée dans l’atelier de Céline Pinckers, l’asbl d’Une certaine gaieté avait invité, avec Maxime Catellier et Mathieu Bergeron, l’écrivain Thierry Horguelin. Auteur de petites choses, comme il les définit lui-même, ce franco-québécois a publié Le voyageur de la nuit et La nuit sans fin aux éditions L’Oie de Cravan.

J’ai pris pour habitude, ces derniers temps, de me balader sur la brocante de Saint-Pholien le vendredi matin ; immanquablement, j’y croise Thierry et, immanquablement, nous nous promettons à chaque fois de réaliser la petite entrevue qui suit. Aujourd’hui, nous avons franchi le pas, nous nous sommes arrêtés au café Le Randhaxe et, dans ce haut-lieu de l’île d’Outremeuse, nous avons gentiment discuté le bout de gras.

Voici les lectures de Thierry Horguelin lors de la soirée citée ci-dessus, quelques inédits pour commencer, suivis d’extraits du Voyageur de la nuit.

Publicités

About this entry